Moines
graphic
Alignement. Loyal.
Dés de vie. d8.

Compétences de classe
Les compétences du moine (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Acrobaties (Dex), Artisanat (Int), Concentration (Con), Connaissances (mystères) (Int), Connaissances (religion) (Int), Déplacement silencieux (Dex), Détection (Sag), Diplomatie (Cha), Discrétion (Dex), Équilibre (Dex), Escalade (For), Évasion (Dex), Natation (For), Perception auditive (Sag), Profession (Sag), Psychologie (Sag), Représentation (Cha) et Saut (For).
Points de compétence au niveau 1 : (4 + modificateur d’Int) ´ 4
Points de compétence à chaque niveau additionnel : 4 + modificateur d’Int
Table : le moine
Niveau
Bonus de base à l’attaque
Bonus de base de Réflexes
Bonus de base de Vigueur
Bonus de base de Volonté
Spécial
Bonus à l’attaque (déluge de coup)
Dégâts à mains nues1
Bonus à la CA
Déplacement accéléré
1
+0
+2
+2
+2
–2/–2
1d6
+0
+0 m
2
+1
+3
+3
+3
Don supplémentaire, esquive totale
–1/–1
1d6
+0
+0 m
3
+2
+3
+3
+3
+0/+0
1d6
+0
+3 m
4
+3
+4
+4
+4
Frappe ki (magie), chute ralentie (6 m)
+1/+1
1d8
+0
+3 m
5
+3
+4
+4
+4
+2/+2
1d8
+1
+3 m
6
+4
+5
+5
+5
chute ralentie (9 m), don supplémentaire
+3/+3
1d8
+1
+6 m
7
+5
+5
+5
+5
+4/+4
1d8
+1
+6 m
8
+6/+1
+6
+6
+6
+5/+5/+0
1d10
+1
+6 m
9
+6/+1
+6
+6
+6
+6/+6/+1
1d10
+1
+9 m
10
+7/+2
+7
+7
+7
+7/+7/+2
1d10
+2
+9 m
11
+8/+3
+7
+7
+7
+8/+8/+8/+3
1d10
+2
+9 m
12
+9/+4
+8
+8
+8
+9/+9/+9/+4
2d6
+2
+12 m
13
+9/+4
+8
+8
+8
+9/+9/+9/+4
2d6
+2
+12 m
14
+10/+5
+9
+9
+9
+10/+10/+10/+5
2d6
+2
+12 m
15
+11/+6/+1
+9
+9
+9
+11/+11/+11/+6/+1
2d6
+3
+15 m
16
+12/+7/+2
+10
+10
+10
chute ralentie (24 m), Frappe ki (adamantium)
+12/+12/+12/+7/+2
2d8
+3
+15 m
17
+12/+7/+2
+10
+10
+10
+12/+12/+12/+7/+2
2d8
+3
+15 m
18
+13/+8/+3
+11
+11
+11
+13/+13/+13/+8/+3
2d8
+3
+18 m
19
+14/+9/+4
+11
+11
+11
+14/+14/+14/+9/+4
2d8
+3
+18 m
20
+15/+10/+5
+12
+12
+12
+15/+15/+15/+10/+5
2d10
+4
+18 m
1 Cette valeur concerne les moines de taille M. Voir la Table : dégâts à mains nues des moines de taille P et G.
Armes et armures. Le moine est formé au maniement des armes suivantes : arbalète légère ou lourde, bâton, dague, fronde, gourdin, hachette, javelot, kama, nunchaku, sai, shuriken et siangham. Le moine n’est formé ni au maniement des boucliers ni au port des armures. De fait, tous les talents du moine nécessitent une grande liberté de mouvement. S’il porte une armure ou un bouclier, ou s’il transporte une charge intermédiaire ou lourde, un moine perd ses bonus à la CA, ainsi que ses aptitudes de déplacement accéléré et de déluge de coup.
Bonus à la CA (Ext). Un moine sait esquiver les coups et son “ sixième sens ” lui permet même d’éviter les attaques qui devraient normalement le surprendre. Tant qu’il ne porte pas d’armure et n’est pas encombré, un moine ajoute son bonus de Sagesse (s’il en a un) à sa CA. De plus, il obtient un bonus de +1 à la CA au niveau 5, qui augmente de +1 tous les 5 niveaux suivants (+2 au niveau 10, +3 au niveau 15 et +4 au niveau 20).
Ces bonus à la CA s’appliquent même contre les attaques de contact ou lorsque le moine est pris au dépourvu. Il ne les perd que s’il est incapable de se mouvoir ou sans défense et lorsqu’il porte une armure ou un bouclier, ou s’il transporte une charge intermédiaire ou lourde.
Combat à mains nues. Le moine s’entraîne longuement à se battre à mains nues, ce qui lui confère d’énormes avantages dans ce genre de situation. Un moine de niveau 1 reçoit le don Science du combat à mains nues en tant que don supplémentaire. Ses attaques peuvent venir de ses poings, mais aussi des pieds, des coudes ou des genoux. Cela signifie qu’un moine peut même porter des attaques “ à mains nues ” alors que ses deux mains sont occupées à porter quelque chose. De plus, la notion d’attaque secondaire de main non- directrice n’a pas de sens quand il se bat à mains nues. Un moine bénéficie donc toujours de son bonus de Force entier sur les jets de dégâts à mains nues.
En règle générale, les attaques à mains nues du moine infligent des dégâts létaux, mais le moine peut choisir d’infliger des dégâts non- létaux s’il le souhaite et ceci sans malus sur son jet d’attaque. Ce même choix lui est offert en situation de lutte.
L’attaque à mains nues du moine est considérée à la fois comme une arme manufacturée et une arme naturelle pour les sorts et effets qui altèrent ou améliorent ces deux types d’armes (comme les sorts morsure magique et arme magique).
Les attaques à mains nues d’un moine infligent plus de dégâts que la normale, comme indiqué sur la Table : le moine. Les dégâts de cette table concernent uniquement les moines de taille M. Les moines de taille P infligent des dégâts moins importants, tandis que ceux de taille G infligent des dégâts plus élevés, selon la table suivante.

Table : dégâts à mains nues des moines de taille P et G
Niveau
Dégâts (taille P)
Dégâts (taille G)
1–3
1d4
1d8
4–7
1d6
2d6
8–11
1d8
2d8
12–15
1d10
3d6
16–19
2d6
3d8
20
2d8
4d8

Déplacement accéléré (Ext). À partir du niveau 3, un moine obtient un bonus d’altération à sa vitesse de déplacement, comme indiqué sur la Table : le moine. Il perd ce bonus s’il porte une armure (même légère), un bouclier ou une charge intermédiaire ou lourde.
Dons supplémentaires. Au niveau 1, un moine peut choisir soit Coup étourdissant, soit Science de la lutte en tant que don supplémentaire. Au niveau 2, il peut choisir soit Attaques réflexes, soit Parade de projectiles en tant que don supplémentaire. Au niveau 6, il peut choisir soit Science du croc-en-jambe, soit Science du désarmement en tant que don supplémentaire. Un moine n’a pas besoin de remplir les conditions d’un don pour le choisir en tant que don supplémentaire.
Anciens moines
Un moine cessant d’être loyal ne peut plus progresser en niveaux dans cette classe, mais il conserve les pouvoirs acquis jusque-là.
Comme tout le monde, le moine peut être multiclassé, mais il doit s’accommoder d’une restriction que ne connaissent pas les autres personnages (paladin excepté) : s’il change de classe ou s’il gagne un niveau dans une classe qu’il possédait avant de devenir moine, il ne pourra plus jamais améliorer son niveau de moine (il conserve toutefois les pouvoirs acquis jusque-là).