La résistance à la magie
La résistance à la magie (RM) est une protection spécifique. Lorsqu’un sort prend pour cible une créature qui en bénéficie, il ne pourra l’affecter que si le jeteur de sorts réussit un jet de niveau de lanceur de sorts (1d20 + niveau de lanceur de sorts, le total devant être supérieur ou égal à la valeur de résistance à la magie de la cible). La résistance à la magie est en quelque sorte une classe d’armure contre les attaques magiques. N’oubliez pas d’ajouter tout modificateur (issu d’un pouvoir de domaine, par exemple) à ce jet de niveau de lanceur de sorts.
La ligne « Résistance à la magie » de la description des sorts indique si tel ou tel sort autorise la résistance à la magie. Dans la plupart des cas, cette dernière ne s’applique que quand la créature est directement prise pour cible, pas quand elle entre dans la zone d’effet d’un sort existant.
Sur cette ligne, les termes « objet » et « inoffensif » ont le même sens que pour les jets de sauvegarde. Une créature possédant une certaine résistance à la magie doit volontairement choisir de ne pas être protégée par celle-ci lorsqu’elle est prise pour cible par un sort inoffensif dont elle souhaite profiter des effets. Dans ce cas, il est inutile d’effectuer le jet de niveau de lanceur de sorts susmentionné.