Ver des glaces
graphic
Créature magique (froid) de taille TG
Dés de vie : 14d10+70 (147 pv)
Initiative : +4
Vitesse de déplacement : 9 m (6 cases), creusement 3 m
Classe d’armure : 18 (–2 taille, +10 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 18
Attaque de base/lutte : +14/+30
Attaque : morsure (+21 corps à corps, 2d8+12 et 1d8 de froid)
Attaque à outrance : morsure (+21 corps à corps, 2d8+12 et 1d8 de froid)
Espace occupé/allonge : 4,50 m/3 m
Attaques spéciales : froid, souffle, stridulation
Particularités : immunité contre le froid, spasmes d’agonie, vision dans le noir (18 m), vision nocturne, vulnérabilité au feu
Jets de sauvegarde : Réf +9, Vig +14, Vol +6
Caractéristiques : For 26, Dex 10, Con 20, Int 2, Sag 11, Cha 11
Compétences : Détection +5, Discrétion +3*, Perception auditive +5
Dons : Arme de prédilection (morsure), Arme naturelle supérieure (morsure), Science de l’initiative, Vigilance, Volonté de fer
Environnement : plaines froides
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 12
Trésor : aucun
Alignement : généralement neutre
Évolution possible : 15–21 DV (taille TG), 22–42 DV (taille Gig)
Ajustement de niveau :

Le ver des glaces ne peut pas creuser à travers la pierre, mais il traverse la glace et la terre gelée. Lorsqu’il creuse dans un matériau solide, il laisse derrière lui un tunnel praticable de 1,50 mètre de diamètre.
Un ver des glaces mesure 12 mètres de long et 1,50 mètre de diamètre. Il pèse environ 4 tonnes.

Combat
Le ver des glaces se cache sous la neige jusqu’à ce que des proies arrivent à proximité. Il ouvre les hostilités en stridulant, puis attaque les créatures étourdies à l’aide de ses mandibules.
Froid (Ext). Le corps du ver des glaces génère un froid intense, qui se traduit par 1d8 points de dégâts supplémentaires chaque fois qu’il réussit une attaque de morsure. Les créatures qui le combattent à mains nues ou à l’aide d’armes naturelles subissent également 1d8 points de dégâts de froid chaque fois qu’elles le frappent.
Souffle (Sur). Cône de froid, 9 mètres de long, 1 fois par heure ; dégâts 15d6 de froid, jet de Réflexes DD 22 pour demi-dégâts. Les adversaires figés par les stridulations du ver n’ont pas droit au moindre jet de sauvegarde.
Stridulation (Sur). Le ver des glaces peut émettre un son étrange qui fige celui qui l’entend. C’est un effet de son et mental, de type coercition, qui affecte toutes les créatures (autres que des vers des glaces) comprises dans un rayon de 30 mètres de rayon. Ces dernières doivent réussir un jet de Volonté (DD 17) pour ne pas être étourdies tant que le ver émet ce bruit, même si elles sont attaquées. Elles ont droit à un nouveau jet de sauvegarde chaque fois qu’on les attaque ou si elles sont violemment secouées (action complexe). Lorsqu’une créature a réussi un jet de sauvegarde contre cette attaque (pas nécessairement le premier), elle n’est plus affectée par les stridulations de ce ver des glaces pendant une journée entière. Cet effet est produit au niveau 14 de lanceur de sort. Le DD de sauvegarde est lié au Charisme.
Spasmes d’agonie (Ext). Lorsqu’on le tue, le ver se transforme aussitôt en glace et explose. Cette explosion inflige 12d6 points de dégâts de froid et 8d6 points de dégâts perforants à toutes les créatures distantes de 30 mètres ou moins (jet de Réflexes DD 22 pour demi-dégâts). Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution.
Compétences. * La couleur du ver des glaces et sa tendance à se cacher sous la neige lui confèrent un bonus racial de +10 aux tests de Discrétion dans son environnement naturel.