Troll
graphic
Géant de taille G
Dés de vie :  6d8+36 (63 pv)
Initiative :  +2
Vitesse de déplacement :  9 m (6 cases)
Classe d’armure :  16 (–1 taille, +2 Dex, +5 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 14
Attaque de base/lutte : +4/+14
Attaque :  griffes (+9 corps à corps, 1d6+6)
Attaque à outrance :  2 griffes (+9 corps à corps, 1d6+6) et morsure (+4 corps à corps, 1d6+3)
Espace occupé/allonge :  3 m/3 m
Attaques spéciales :  éventration (2d6+9)
Particularités :  odorat, régénération (5), vision dans le noir (27 m), vision nocturne
Jets de sauvegarde :  Réf +4, Vig +11, Vol +3
Caractéristiques :  For 23, Dex 14, Con 23, Int 6, Sag 9, Cha 6
Compétences :  Détection +6, Perception auditive +5
Dons :  Pistage, Vigilance, Volonté de fer
Environnement :  montagnes froides (scrag : milieux aquatiques froids)
Organisation sociale :  solitaire ou groupe (2–4)
Facteur de puissance :  5
Trésor :  normal
Alignement :  généralement chaotique mauvais
Évolution possible :  par une classe de personnage
Ajustement de niveau : +5

Ce monstre se déplace debout, mais voûté. Sa démarche est pataude et, quand il se met à courir, ses longs bras traînent au sol. Toutefois, cela ne l’empêche pas d’être très agile.
À l’âge adulte, il atteint généralement les 2,70 mètres pour un poids de 250 kilos. Les femelles sont légèrement plus grandes que les mâles. La peau caoutchouteuse du troll est grise, verte et grise ou vert olive comme un tapis de mousse. Leur chevelure est le plus souvent vert foncé ou gris terne.
Les trolls parlent le géant.

Combat
Le troll ne craint pas la mort. Il se rue au combat sans la moindre hésitation, frappant quiconque se dresse en travers de son chemin. Même face à du feu, il tente de contourner l’obstacle pour poursuivre le combat.
Éventration (Ext). Si le troll réussit deux attaques de griffes, il lacère violemment son adversaire, lui infligeant automatiquement 2d6+9 points de dégâts supplémentaires.
Régénération (Ext). Le feu et l’acide infligent des dégâts normaux au troll.
Si ce monstre perd un membre, il repousse en 3d6 minutes. S’il l’accole à la blessure, il se fixe instantanément.