Sylvanien
graphic
Plante de taille TG
Dés de vie : 7d8+35 (66 pv)
Initiative : –1
Vitesse de déplacement : 9 m (6 cases)
Classe d’armure : 20 (–2 taille, –1 Dex, +13 naturelle), contact 7, pris au dépourvu 20
Attaque de base/lutte : +5/+22
Attaque : branche (+12 corps à corps, 2d6+9)
Attaque à outrance : 2 branches (+12 corps à corps, 2d6+9)
Espace occupé/allonge : 4,50 m/4,50 m
Attaques spéciales : animation d’arbres, dégâts doublés contre les objets, piétinement
Particularités : plante, réduction des dégâts (10/perforant), vision nocturne, vulnérabilité au feu
Jets de sauvegarde : Réf +1, Vig +10, Vol +7
Caractéristiques : For 29, Dex 8, Con 21, Int 12, Sag 16, Cha 12
Compétences : Connaissances (nature) +6, Détection +8, Diplomatie +3, Discrétion –9*, Intimidation +6, Perception auditive +8, Psychologie +8, Survie +8 (+10 au-dessus de terre)
Dons : Attaque en puissance, Science de la destruction, Volonté de fer
Environnement : forêts tempérées
Organisation sociale : solitaire ou bosquet (4–7)
Facteur de puissance : 8
Trésor : normal
Alignement : généralement neutre bon
Évolution possible : 8–16 DV (taille TG), 17–21 DV (taille Gig)
Ajustement de niveau : +5

Les feuilles du sylvanien sont d’un vert bouteille au printemps et en été. Durant l’automne et l’hiver, elles prennent des teintes jaunes, orangées ou rouges, mais il est rare qu’elles tombent. Ses jambes ont l’air d’un tronc quand il les ramène l’une contre l’autre. Du reste, il est presque impossible de différencier un sylvanien immobile d’un arbre.
Il mesure 9 mètres de haut et son « tronc » fait 60 centimètres de diamètre environ. Son poids avoisine les 2,25 tonnes.
Le sylvanien parle sa propre langue, ainsi que le commun et le sylvestre. Bien souvent, il est également capable de prononcer quelques mots dans la plupart des autres langues humanoïdes (ce qui lui suffit généralement pour passer des messages tels que « Laissez mes arbres tranquilles ! »).

Combat
Le sylvanien préfère étudier longuement ses adversaires potentiels avant de les attaquer. Quand il décide de passer à l’assaut, il le fait brusquement, prenant ses ennemis par surprise pour mieux les piétiner. S’il est en danger, il peut animer des arbres pour se défendre.
Animation d’arbres (Mag). À volonté, le sylvanien peut animer les arbres distants de 54 mètres ou moins. Il peut en contrôler jusqu’à deux en même temps. Un arbre normal a besoin de 1 round complet pour se déraciner, après quoi il se déplace à une vitesse de 3 mètres par round et se bat comme un sylvanien. Les arbres animés redeviennent inertes si le sylvanien qui les a appelés est mis hors de combat ou s’éloigne hors de portée. Ces précisions exceptées, ce pouvoir est similaire au sort chêne animé (niveau 12 de lanceur de sorts). Les arbres animés affichent la même vulnérabilité au feu que les sylvaniens.
Dégâts doublés contre les objets (Ext). Un sylvanien ou un arbre animé attaquant à outrance un objet ou une structure lui inflige des dégâts doublés.
Piétinement (Ext). Jet de Réflexes, DD 22, demi-dégâts. Le DD de sauvegarde est lié à la Force.
Compétences. * Le sylvanien bénéficie d’un bonus racial de +16 aux tests de Discrétion en forêt.