Lilende
graphic
Lilende
Extérieur (Bien, Chaos, extraplanaire) de taille G
Dés de vie : 7d8+14 (45 pv)
Initiative : +3
Vitesse de déplacement : 6 m (4 cases), vol 21 m (moyenne)
Classe d’armure : 17 (–1 taille, +3 Dex, +5 naturelle), contact 12, pris au dépourvu 14
Attaque de base/lutte : +7/+16
Attaque : épée courte (+11 corps à corps, 1d8+5/19–20)
Attaque à outrance : épée courte (+11/+6 corps à corps, 1d8+5/19–20) et queue (+6 corps à corps, 2d6+2)
Espace occupé/allonge : 3 m/3 m
Attaques spéciales : constriction (2d6+5), étreinte, pouvoirs magiques, sorts
Particularités : immunité contre le poison, résistance au feu (10), vision dans le noir (18 m)
Jets de sauvegarde : Réf +10, Vig +7, Vol +8
Caractéristiques : For 20, Dex 17, Con 15, Int 14, Sag 16, Cha 18
Compétences : Art de la magie +14, Concentration +12, Connaissances (mystères) +12, Détection +13, Diplomatie +16, Estimation +12, Perception auditive +13, Psychologie +13, Représentation (au choix) +14, Survie +17
Dons : Extension de durée, Magie de guerre, Réflexes surhumains
Environnement : un plan d’alignement chaotique bon
Organisation sociale : solitaire ou groupe (2–4)
Facteur de puissance : 7
Trésor : normal
Alignement : toujours chaotique bon
Évolution possible : 8–10 DV (taille G), 11–21 DV (taille TG)
Ajustement de niveau : +6

Les anneaux d’une lilende font généralement 6 mètres de long. La créature pèse 1,9 tonne environ. Quelques-unes ont un torse d’homme.
La lilende parle le céleste, l’infernal, l’abyssal et le commun.

Combat
La lilende est une créature pacifique, sauf quand elle a décidé de se venger de quelqu’un qui, selon elle, fait ou a fait du tort à un artiste ou une certaine forme d’art. Dans ce cas, elle devient un adversaire implacable. Elle fait appel à ses sorts et pouvoirs magiques pour semer la confusion chez ses adversaires avant le début de l’affrontement. Plusieurs lilendes combattant ensemble mettent au point une tactique commune.
Les armes de la lilende (qu’elles soient naturelles ou non) sont considérées comme des armes bonnes et chaotiques pour ce qui est de vaincre la réduction des dégâts d’un adversaire.
Constriction (Ext). La lilende inflige 2d6+5 points de dégâts chaque fois qu’elle remporte un test de lutte opposé contre la créature qu’elle serre entre ses anneaux. Elle ne peut pas se déplacer tant qu’elle tient un adversaire de la sorte, mais peut continuer d’attaquer avec son épée.
Étreinte (Ext). Pour utiliser ce pouvoir, la lilende doit réussir une attaque de queue. Elle peut ensuite engager une lutte (action libre) sans provoquer d’attaque d’opportunité. Si elle remporte le test de lutte, elle peut utiliser son pouvoir de constriction.
Pouvoirs magiques. Déblocage, lumière, ténèbres et terrain hallucinatoire (DD 18), 3 fois/jour ; charme-personne (DD 15), communication avec les animaux et communication avec les plantes, 1 fois/jour. Niveau 10 de lanceur de sorts. Les DD de sauvegarde sont liés au Charisme.
La lilende maîtrise le pouvoir de musique de barde au niveau 6.
Sorts. La lilende lance des sorts comme un barde de niveau 6.
Exemples de sorts de barde connus (3/4/3 ; DD de sauvegarde égal à 14 + niveau du sort). 0 – berceuse, détection de la magie, hébétement, lecture de la magie, lumières dansantes, manipulation à distance ; 1er – charme-personne, identification, soins légers, sommeil ; 2e – cacophonie, immobilisation de personne, invisibilité.
Compétences. La lilende bénéficie d’un bonus racial de +4 aux tests de Survie.