Homoncule
graphic
Créature artificielle de taille TP
Dés de vie : 2d10 (11 pv)
Initiative : +2
Vitesse de déplacement : 6 m (4 cases), vol 15 m (bonne)
Classe d’armure : 14 (+2 taille, +2 Dex), contact 14, pris au dépourvu 12
Attaque de base/lutte : +1/–8
Attaque : morsure (+2 corps à corps, 1d4–1 et poison)
Attaque à outrance : morsure (+2 corps à corps, 1d4–1 et poison)
Espace occupé/allonge : 75 cm/0 m
Attaques spéciales : poison
Particularités : créature artificielle, vision dans le noir (18 m), vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf +4, Vig +0, Vol +1
Caractéristiques : For 8, Dex 15, Con —, Int 10, Sag 12, Cha 7
Dons : Réflexes surhumains
Environnement : quelconque
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 1
Trésor : aucun
Alignement : quelconque (identique à celui de son créateur)
Évolution possible : 3–6 DV (taille TP)
Ajustement de niveau :

L’homoncule est un petit serviteur créé par un magicien. Presque incapable de se battre, il fait par contre un excellent espion, éclaireur ou messager. Son créateur peut le modeler à son goût.
L’homoncule n’est guère plus qu’un outil conçu pour exécuter certaines tâches spécialisées. C’est une extension de son créateur, dont il possède l’alignement et la nature. Il est incapable de parler, mais le processus de création le lie télépathiquement à son maître. Il sait les mêmes choses que lui et peut lui transmettre tout ce qu’il voit ou entend du moment qu’il ne s’éloigne pas à plus de 450 mètres. L’homoncule ne s’éloigne jamais volontairement de son maître au-delà de cette distance, mais il est possible de l’emmener de force. Si cela se produit, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour retourner auprès de son créateur. Si l’homoncule est détruit, son maître perd instantanément 2d10 points de vie. Si le maître meurt, l’homoncule perd le semblant de vie qui l’anime et son corps fond rapidement pour ne laisser qu’une petite flaque de fluide nauséabond.

Combat
L’homoncule se pose sur sa proie et la mord pour l’empoisonner.
Poison (Ext). Blessure, jet de Vigueur (DD 13) ; effet initial : sommeil pendant 1 minute, effet secondaire : sommeil pendant 5d6 minutes supplémentaires. Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution et inclut un bonus racial de +2.

Création
Il faut d’abord commencer par façonner le corps de la créature à l’aide d’un mélange d’argile, de cendres, de poudre de racine de mandragore, d’eau pure et de sang du créateur (25 cl). Les ingrédients coûtent 50 po. Le personnage peut sculpter le corps lui- même ou confier cette partie du travail à quelqu’un d’autre. Cela nécessite un test d’Artisanat (sculpture) ou Artisanat (poterie) associé à un DD de 12.
Une fois le corps façonné, il faut l’animer par le biais d’un long rituel exigeant une un atelier ou un laboratoire (semblable à un laboratoire d’alchimiste) dont l’équipement coûte un total de 500 po. Si le personnage se charge également de la construction du corps, il peut exécuter le rituel en même temps.
Il est possible de créer un homoncule ayant plus de 2 DV, mais chaque dé de vie supplémentaire ajoute +2 000 po au coût de création.
NLS 4 ; Création de créature artificielle, niveau 4 de lanceur de sorts, image miroir, œil du mage, réparation ; Prix — (n’est jamais vendu) ; Coût 1 050 po + 78 PX.