Guenaude
Même si les trois espèces deguenaudes sont très différentes les unes des autres, elles ont de nombreux points communs. Elles ressemblent à de vieilles sorcières voûtées, mais sont extrêmement vives et fortes, malgré cette frêle apparence.
Toutes les guenaudes parlent le géant et le commun.
Combat
Les guenaudes sont dotées d’une force physique stupéfiante. Naturellement résistantes à la magie, elles sont également capables de l’utiliser. Elles ont tendance à se regrouper en cercle, petit groupe comprenant une guenaude de chaque espèce. Les pouvoirs d’un cercle dépassent grandement ceux des guenaudes qui le constituent.
Cercle de guenaudes
De temps en temps, trois guenaudes se groupent pour constituer un cercle. Généralement, ce trio infernal comprend une guenaude de chaque espèce, mais ce n’est pas systématique.
Combat
En cas de combat, les guenaudes du cercle font appel à leur fourberie naturelle et aux pouvoirs décuplés que leur procure leur union.
De plus, elles ont 80% de chances d’être accompagnées par 1d8 ogres et 1d4 géants malfaisants, qui leur vouent une loyauté sans faille. Ces humanoïdes sont souvent transformés en créatures moins inquiétantes (à l’aide de voile), puis chargés d’espionner les environs. Ceux qui sont envoyés en mission de la sorte ont souvent sur eux (60% de chances) une pierre magique connue sous le nom d’œil des sorcières (voir ci-dessous).
Pouvoirs magiques. Animation des morts, cage de force, contrôle du climat, esprit impénétrable, malédiction (DD 17), métamorphose, mirage (DD 18), songe, voile (DD 19) et vision mystique 3 fois par jour. Niveau 9 de lanceur de sorts. Les DD de sauvegarde sont fondés sur une valeur de Charisme de 16. Pour y faire appel, les trois guenaudes doivent travailler de concert (par une action complexe) et se trouver à 3 mètres ou moins les unes des autres.
Une fois par mois, un cercle n’ayant pas d’œil des sorcières peut en créer un à partir d’une gemme valant au moins 20 po (voir ci-dessous).
L’œil des sorcières
On appelle œil des sorcières une gemme magique créée par un cercle de guenaudes. Cette pierre fine de faible valeur est en réalité un œil désincarné, comme le montre une gemme de vision ou un autre effet similaire. Souvent, l’œil est incrusté sur un anneau ou porté en collier. Les trois guenaudes qui l’ont créé peuvent voir au travers quand elles le souhaitent, du moment qu’il se trouve dans le même plan qu’elles. L’œil des sorcières a une solidité de 5 et 10 points de résistance. S’il est détruit, les trois guenaudes subissent 1d10 points de dégâts chacune. De plus, celle qui a essuyé le plus de dégâts se retrouve aveugle pendant 24 heures.