Chat d'enfer (bazorka)
graphic
Dés de vie : 8d8+24 (60 pv)
Initiative : +9
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases)
Classe d’armure : 21 (–1 taille, +5 Dex, +7 naturelle), contact 14, pris au dépourvu 16
Attaque de base/lutte : +8/+18
Attaque : griffes (+13 corps à corps, 1d8+6)
Attaque à outrance : 2 griffes (+13 corps à corps, 1d8+6), morsure (+8 corps à corps, 2d8+3)
Espace occupé/allonge : 3 m/1,50 m
Attaques spéciales : bond, étreinte, pattes arrière (1d8+3)
Particularités : invisibilité dans la lumière, odorat, réduction des dégâts (5/Bien), résistance au feu (10), résistance à la magie (19), télépathie (30 m), vision dans le noir (18 m)
Jets de sauvegarde : Réf +11, Vig +9, Vol +8
Caractéristiques : For 23, Dex 21, Con 17, Int 10, Sag 14, Cha 10
Compétences : Déplacement silencieux +20, Détection +13, Discrétion +13, Équilibre +16, Escalade +17, Natation +17, Perception auditive +17, Saut +17
Environnement : un plan d’alignement loyal mauvais
Organisation sociale : solitaire, paire ou troupe (6–10)
Facteur de puissance : 7
Trésor : aucun
Alignement : toujours loyal mauvais
Évolution possible : 9–10 DV (taille G), 11–24 DV (taille TG)
Ajustement de niveau :

Bien que leur apparence évoque une créature incorporelle, les chats d’enfers ont un corps tangible et peuvent être blessés par les attaques physiques.
Le chat d’enfer communique télépathiquement avec ses semblables et les créatures qu’il rencontre. Il mesure en moyenne 2,70 mètres et pèse environ 450 kg.

Combat
Le chat d’enfer est capable de se défendre à l’aide de ses crocs et de ses griffes, mais il préfère bondir sur ses proies, comme le fait le lion.
Les armes naturelles du chat d’enfer, ainsi que les armes manufacturées qu’il pourrait utiliser, sont considérées comme étant d’alignement loyal et mauvais pour ce qui est d’ignorer la réduction des dégâts.
Bond (Ext). Lorsque le chat d’enfer charge un adversaire, il peut porter une attaque à outrance, y compris deux coups de pattes arrière.
Étreinte (Ext). Pour utiliser ce pouvoir, le chat d’enfer doit réussir une attaque de morsure. Il peut alors tenter d’engager une lutte par une action libre sans provoquer d’attaque d’opportunité. S’il remporte le test de lutte, il agrippe son adversaire et peut ensuite lacérer sa victime avec ses pattes arrière.
Pattes arrière (Ext). Bonus à l’attaque +12 corps à corps, dégâts 1d4+3.
Invisibilité dans la lumière (Ext). Le chat d’enfer est invisible partout où l’éclairage est suffisant pour qu’un humain y voie. Dans les endroits sombres, il apparaît sous la forme d’une silhouette luisant très légèrement, visible jusqu’à 9 mètres de distance (18 mètres pour quiconque bénéficie de vision nocturne). Il disparaît totalement dans les zones de ténèbres magiques.
Compétences. Le chat d’enfer bénéficie d’un bonus racial de +4 aux tests de Déplacement silencieux et de Perception auditive.