Glabrezu
graphic

Dés de vie : 12d8+120 (174 pv)
Initiative : +0
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases)
Classe d’armure : 27 (–2 taille, +19 naturelle), contact 8, pris au dépourvu 27
Attaque de base/lutte : +12/+30
Attaque : pince (+20 corps à corps, 2d8+10)
Attaque à outrance : 2 pinces (+20 corps à corps, 2d8+10), 2 griffes (+18 corps à corps, 1d6+5), morsure (+18 corps à corps, 1d8+5)
Espace occupé/allonge : 4,50 m/4,50 m
Attaques spéciales : convocation de démons, étreinte, pouvoirs magiques
Particularités : immunité contre l’électricité et le poison, réduction des dégâts (10/Bien), résistance à l’acide, au feu et au froid (10), résistance à la magie (21), télépathie (30 m), vision dans le noir (18 m), vision lucide
Jets de sauvegarde : Réf +8, Vig +18, Vol +11
Caractéristiques : For 31, Dex 10, Con 31, Int 16, Sag 16, Cha 20
Compétences : Art de la magie +18, Bluff +22, Concentration +25, Connaissances (deux au choix) +18, Déguisement +5 (+7 pour tenir un rôle), Déplacement silencieux +18, Détection +26, Diplomatie +9, Discrétion +2, Fouille +18, Intimidation +24, Perception auditive +26, Psychologie +18, Survie +3 (+5 pour suivre des traces)
Environnement : un plan d’alignement chaotique mauvais
Organisation sociale : solitaire ou groupe mixte (1 glabrezu, 1 succube et 2–5 vrocks)
Facteur de puissance : 13
Trésor : pièces normales, bien précieux normaux (x2), objets normaux
Alignement : toujours chaotique mauvais
Évolution possible : 13–18 DV (taille TG), 19–36 DV (taille Gig)
Ajustement de niveau :

Tout comme le succube, le glabrezu a comme mission de tenter les mortels afin de les inciter à se damner, mais lui préfère leur offrir le pouvoir plutôt que la passion charnelle.
Le glabrezu a des yeux violets qui percent l’âme et la couleur sa peau varie du rouge sombre au noir de jais. Un glabrezu mesure 4,50 mètres de haut et pèse environ 2,75 tonnes.

Combat
Le glabrezu préfère user de subterfuges plutôt que de combattre de face. Mais si la ruse ne suffit pas à fourvoyer l’adversaire, il sait faire preuve d’une grande violence. Il entame par une confusion, poursuit par des attaques de corps à corps et espère achever par un marteau du Chaos ou un ténèbres maudite.
Les armes naturelles du glabrezu, ainsi que les armes manufacturées qu’il pourrait utiliser, sont considérées comme étant d’alignement chaotique et mauvais pour ce qui est d’ignorer la réduction des dégâts.
Convocation de démons (Mag). Une fois par jour, le glabrezu peut tenter d’appeler 4d10 dretchs ou 1d2 vrocks (50% de chances de succès), ou 1 autre glabrezu (avec 20% de chances de succès). Ce pouvoir est équivalent à un sort du 4e niveau.
Étreinte (Ext). Pour utiliser ce pouvoir, le glabrezu doit réussir une attaque de pince sur une créature de taille M ou moins. Il peut alors tenter d’engager une lutte par une action libre sans provoquer d’attaque d’opportunité.
Pouvoirs magiques. Confusion (DD 19), dissipation de la magie, image miroir, inversion de la gravité (DD 22), marteau du Chaos (DD 19), téléportation suprême (uniquement lui-même et 25 kg d’objets) et ténèbres maudites (DD 19) à volonté ; mot de pouvoir étourdissant 1 fois par jour. Niveau 14 de lanceur de sorts. Les DD de sauvegarde sont liés au Charisme.
Une fois par mois, un glabrezu peut accorder un souhait à un humanoïde mortel. Le démon utilise ce pouvoir pour offrir de satisfaire les désirs de sa proie, mais à moins que le souhait ne consiste à amener la misère et la souffrance sur le monde, le glabrezu exigera en paiement un acte profondément malveillant ou un sacrifice d’importance.
Vision lucide (Sur). Le glabrezu bénéficie en permanence des effets du sort vision lucide (niveau 12 de lanceur de sorts).
Compétences. Le glabrezu bénéficie d’un bonus racial de +8 aux tests de Détection et de Perception auditive.
Démon
Les démons sont une race originaire d’un plan du Mal. Ils sont l’incarnation de la férocité et attaquent toutes les créatures qu’ils rencontrent, y compris les autres démons, par pur plaisir du combat.
Traits des démons. La plupart des démons possèdent les traits suivants, à moins que le contraire ne soit noté dans leur description.
• Immunité contre l’électricité et le poison.
• Résistance de 10 points à l’acide, au feu et au froid.
• Convocation (Mag). La plupart des démons peuvent s’appeler mutuellement (les chances de succès et le type de démon convoqué sont indiqué dans leur description). Cependant, ils rechignent à utiliser cette faculté, qui fait d’eux les obligés du ou des démons qui répondent à leur appel. En règle générale, ils ne s’en servent que quand leur vie est en jeu.
Sauf indication contraire, tous les démons parlent l’abyssal, le céleste et le draconien.