Chaosien
graphic
Dés de vie : 8d8+8 (44 pv)
Initiative : +5
Vitesse de déplacement : 6 m (4 cases)
Classe d’armure : 16 (+1 Dex, +5 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 15
Attaque de base/lutte : +8/+10
Attaque : griffes (+10 corps à corps, 1d3+2 et instabilité corporelle)
Attaque à outrance : 2 griffes (+10 corps à corps, 1d3+2 et instabilité corporelle)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : instabilité corporelle
Particularités : immunité contre les changements de forme et les coups critiques, résistance à la magie (15), vision dans le noir (18 m)
Jets de sauvegarde : Réf +7, Vig +7, Vol +6
Caractéristiques : For 14, Dex 13, Con 13, Int 10, Sag 10, Cha 10
Compétences : Acrobaties +14, Détection +11, Discrétion +12, Escalade +13, Évasion +12, Fouille +11, Maîtrise des cordes +1 (+3 pour ligoter), Perception auditive +11, Saut +9, Survie +0 (+2 pour suivre des traces)
Environnement : un plan d’alignement chaotique
Organisation sociale : solitaire
Facteur de puissance : 7
Trésor : aucun
Alignement : toujours chaotique neutre
Évolution possible : 9–12 DV (taille M), 13–24 DV (taille G)
Ajustement de niveau :


Le corps de cette abominable créature est en mutation permanente. Les dimensions du chaosien varient énormément, mais il pèse toujours aux alentours de 100 kg.
Le chaosien est incapable de parler.

Combat
Malgré son apparence terrifiante et les nombreux crocs, tentacules, griffes et autres pinces dont il peut se doter, le chaosien inflige très peu de dégâts au combat. Quels que soient sa forme et le nombre de ses appendices, il est incapable d’attaquer plus de deux fois par round. Sans doute sa trop grande mutabilité ne lui procure-t-elle pas la coordination nécessaire pour multiplier les coups.
Les armes naturelles du chaosien, ainsi que les armes manufacturées qu’il pourrait utiliser, sont considérées comme étant d’alignement chaotique pour ce qui est d’ignorer la réduction des dégâts.
Instabilité corporelle (Sur). Chaque coup porté par le chaosien peut provoquer une terrible métamorphose chez sa victime. Celle-ci doit réussir un jet de Vigueur (DD 15) sous peine de se transformer en masse informe et spongieuse. Elle doit alors contrôler son apparence sans cesser un seul instant de se concentrer (voir ci-dessous), sinon sa chair se met à bouillonner, à muter ou encore à fondre comme de la cire chaude. Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution.
La victime devient également incapable de tenir le moindre objet. Vêtements, armure, anneaux, casque et sac à dos ne lui servent plus à rien. Pire, les objets de grande taille (armure, sac à dos, tunique, etc.) entravent ses mouvements, ce qui se traduit par une réduction sensible de sa valeur de Dextérité de 4 points. Ses pieds et ses jambes ramollis ou difformes la ralentissent considérablement, et sa vitesse de déplacement tombe au quart de sa vitesse normale (ou à 3 mètres par round, en prenant le plus désavantageux). De plus, ses nerfs lui communiquent en permanence une vive douleur qui l’empêche de coordonner ses gestes. Elle ne peut plus lancer de sorts ni utiliser d’objets magiques et elle attaque aveuglément, sans pouvoir distinguer ses amis de ses ennemis (–4 au jet d’attaque et 50% de chances de rater quand le coup devrait normalement porter).
Chaque round que la victime passe dans cet état, le choc psychologique est tel qu’elle subit une diminution permanente 1 point de Sagesse. Si cette caractéristique tombe à 0, elle devient instantanément un chaosien.
Si la créature est consciente de son état, elle peut tenter de retrouver sa forme réelle par une action simple en effectuant un test de Charisme (DD 15 ; cette valeur ne change pas selon les DV ou les valeurs de caractéristique du chaosien). En cas de succès, elle reprend sa forme normale pendant 1 minute. En cas d’échec, elle peut recommencer dès le round suivant.
L’instabilité corporelle n’est ni une maladie ni une malédiction ; il est donc extrêmement difficile de s’en défaire. Les sorts changement de forme et peau de pierre ne soignent pas la victime, mais lui permettent de conserver la forme qu’elle a au moment de l’incantation jusqu’à la fin de la durée. Guérison suprême, restauration ou restauration suprême sont nécessaires pour neutraliser cette affliction (à noter qu’il faut un autre sort de restauration pour rendre à la victime les points de Sagesse perdus).
Immunité contre les changements de forme (Ext). La magie des mortels ne peut modifier la forme du chaosien de façon durable. Les effets tels que la métamorphose ou la pétrification lui imposent un nouvel aspect pendant quelques instants, mais le chaosien recommence à muter dès le début de son tour de jeu, par une action libre.