Bralani
Dés de vie : 6d8+18 (45 pv)
Initiative : +8
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases), vol 30 m (parfaite)
Classe d’armure : 20 (+4 Dex, +6 naturelle), contact 14, pris au dépourvu 16
Attaque de base/lutte : +6/+10
Attaque : cimeterre +1 saint (+11 corps à corps, 1d6+4/18–20) ; ou arc long composite +1 saint (limite de bonus de Force de +4) (+11 distance, 1d8+5/x3) ; ou coup (+10 corps à corps, 1d6+4)
Attaque à outrance : cimeterre +1 saint (+11/+6 corps à corps, 1d6+4/18–20) ; ou arc long composite +1 saint (limite de bonus de Force de +4) (+11/+6 distance, 1d8+5/x3) ; ou coup (+10 corps à corps, 1d6+4)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : coup de vent, pouvoirs magiques
Particularités : don des langues, immunité contre l’électricité et la pétrification, réduction des dégâts (10/fer froid ou Mal), résistance au feu et au froid (10), résistance à la magie (17), transformation, vision dans le noir (18 m), vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf +9, Vig +8, Vol +7
Caractéristiques : For 18, Dex 18, Con 17, Int 13, Sag 14, Cha 14
Compétences : Acrobaties +13, Concentration +12, Déplacement silencieux +13, Détection +13, Dressage +11, Diplomatie +4, Discrétion +13, Équitation +6, Évasion +13, Maîtrise des cordes +4 (+6 pour ligoter), Perception auditive +13, Psychologie +11, Saut +10
Environnement : un plan d’alignement chaotique bon
Organisation sociale : solitaire, paire ou groupe (3–5)
Facteur de puissance : 6
Trésor : pas de pièces, biens précieux normaux (x2), objets normaux
Alignement : toujours chaotique bon
Évolution possible : 7–12 DV (taille M), 13–18 DV (taille G)
Ajustement de niveau : +5

Ils peuvent prendre la forme d’un cyclone ou d’un tourbillon de poussière, de neige ou de sable.
Les bralanis parlent le céleste, le draconien et l’infernal, mais ils peuvent communiquer avec n’importe quelle créature grâce à leur don des langues.

Combat
Les bralanis ont une prédilection pour le cimeterre et l’arc long, comme les nomades du désert à qui ils ressemblent.
Les armes naturelles du bralani, ainsi que les armes manufacturées qu’il utilise, sont considérées comme étant d’alignement chaotique et bon pour ce qui est d’ignorer la réduction des dégâts.
Pouvoirs magiques. Bourrasque (DD 14), charme-personne (DD 13), flou, image miroir, mur de vent à volonté ; éclair (DD 15), soins importants (DD 15) 2 fois par jour. Niveau 6 de lanceur de sorts. Les DD de sauvegarde sont liés au Charisme.
Coup de vent (Sur). Lorsqu’il est sous forme de cyclone, un bralani peut porter des coups de vent violents, qui infligent 2d6 points de dégâts sur une ligne de 6 mètres de long (jet de Réflexes DD 16 pour demi-dégâts). Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution.
Transformation (Sur). Un bralani peut passer de sa forme naturelle à celle d’un cyclone par une action simple. Sous forme humanoïde, il ne peut ni voler, ni porter des coups de vent, mais il peut utiliser ses armes et ses pouvoirs magiques. Sous forme de cyclone, il peut voler, porter des attaques de coups et des coups de vent. Il ne peut alors pas utiliser ses armes, mais dispose toujours de ses pouvoirs magiques.
La transformation dure jusqu’à ce que le bralani décide de changer de forme. La transformation ne peut être dissipée et le bralani ne change pas de forme lorsqu’il meurt. Cependant, un sort de vision lucide permet de distinguer simultanément les deux formes de la créature.
Don des langues (Sur). Les bralanis peuvent converser avec toute créature parlant un langage, quel qu’il soit, comme s’ils bénéficiaient constamment du sort don des langues (niveau 14 de lanceur de sorts). Ce pouvoir fonctionne en permanence.