Ankheg
graphic
Créature magique de taille G
Dés de vie : 3d10+12 (28 pv)
Initiative : +0
Vitesse de déplacement : 9 m (6 cases), creusement 6 m
Classe d’armure : 18 (–1 taille, +9 naturelle), contact 9, pris au dépourvu 18
Attaque de base/lutte : +3/+12
Attaque : morsure (+7 corps à corps, 2d6+7 et 1d4 d’acide)
Attaque à outrance : morsure (+7 corps à corps, 2d6+7 et 1d4 d’acide)
Espace occupé/allonge : 3 m/1,50 m
Attaques spéciales : crachat acide, étreinte
Jets de sauvegarde : Réf +3, Vig +6, Vol +2
Caractéristiques : For 21, Dex 10, Con 17, Int 1, Sag 13, Cha 6
Compétences : Détection +3, Escalade +8, Perception auditive +4
Environnement : plaines chaudes
Organisation sociale : solitaire ou groupe (2–4)
Facteur de puissance : 3
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre
Évolution possible : 4 DV (taille G), 5–9 DV (taille TG)
Ajustement de niveau :

L’ankheg est une créature souterraine qui aime particulièrement la chair fraîche.
Un ankheg possède six pattes et certains sont plutôt jaunes que bruns. Long de 3 mètres environ, il pèse dans les 400 kg.
L’ankheg creuse à l’aide de ses pattes et de ses mandibules. Il ne laisse habituellement aucune galerie utilisable derrière lui, mais peut construire un tunnel s’il se déplace à demi-vitesse. Ces tunnels s’enfoncent généralement à une douzaine de mètres de profondeur sous la terre riche des forêts ou des champs cultivés. Ces tunnels font 1,50 mètre de large et entre 18 et 45 mètres de long (1d10+5 x 3 mètres).

Combat
Généralement, l’ankheg reste tapi sous la surface (entre 1,50 et 3 mètres de profondeur) jusqu’à ce que ses antennes détectent l’approche d’une proie, il jaillit alors tel un diable de sa boîte (considérez qu’il s’agit d’une charge, sans toutefois que l’ankheg ait à se déplacer d’au moins 3 mètres en ligne droite).
Plusieurs ankhegs peuvent partager le même territoire, mais ils ne s’allient jamais.
Crachat acide (Ext). Ligne de 9 mètres de long, une fois toutes les 6 heures, dégâts 4d4 d’acide, jet de Réflexes DD 14 pour demi- dégâts. Lorsque l’ankheg utilise cette attaque, il épuise sa réserve d’acide pour 6 heures et ne peut plus cracher pendant ce temps-là. Il cesse également d’infliger des dégâts d’acide à chaque morsure.
L’ankheg n’utilise ce pouvoir que s’il ressent une frustration extrême ou s’il se sent en grand danger. En règle générale, il crache après avoir perdu plus de la moitié de ses points de vie ou s’il ne parvient pas à saisir sa proie.
Étreinte (Ext). Pour utiliser ce pouvoir, l’ankheg doit réussir une attaque de morsure. Il peut alors tenter d’engager une lutte par une action libre sans provoquer d’attaque d’opportunité. Si l’ankheg est blessé après avoir attrapé une victime, il se replie en reculant dans son tunnel (à sa vitesse au sol, pas à sa vitesse de creusement), emmenant son repas avec lui.