Lion sanguinaire
Animal de taille G
Dés de vie : 8d8+24 (60 pv)
Initiative : +2
Vitesse de déplacement : 12 m (8 cases)
Classe d’armure : 15 (–1 taille, +2 Dex, +4 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 13
Attaque de base/lutte : +6/+17
Attaque : griffes (+13 corps à corps, 1d6+7)
Attaque à outrance : 2 griffes (+13 corps à corps, 1d6+7), morsure (+7 corps à corps, 1d8+3)
Espace occupé/allonge : 3 m/1,50 m
Attaques spéciales : bond, étreinte, pattes arrière (1d6+3)
Particularités : odorat, vision nocturne
Jets de sauvegarde : Réf +8, Vig +9, Vol +7
Caractéristiques : For 25, Dex 15, Con 17, Int 2, Sag 12, Cha 10
Environnement : plaines chaudes
Organisation sociale : solitaire, paire ou troupe (6–10)
Facteur de puissance : 5
Trésor : aucun
Alignement : toujours neutre
Évolution possible : 9–16 DV (taille G), 17–24 DV (taille TG)
Ajustement de niveau :

Le lion sanguinaire est un chasseur patient, comme ses cousins plus petits, mais il s’attaque à des proies plus importantes.
Un lion sanguinaire peut mesurer jusqu’à 4,50 mètres de long pour un poids dépassant les 1 700 kg.

Combat
Ce grand félin bondit sur ses proies afin de mieux les lacérer à l’aide de ses pattes arrière. Il saute souvent sur des créatures plus grandes que lui.
Bond (Ext). Lorsque le lion sanguinaire charge un adversaire, il peut porter une attaque à outrance, y compris deux coups de pattes arrière.
Étreinte (Ext). Pour utiliser ce pouvoir, le lion sanguinaire doit réussir une attaque de morsure. Il peut alors tenter d’engager une lutte par une action libre sans provoquer d’attaque d’opportunité. S’il remporte le test de lutte, il agrippe sa victime et peut la lacérer avec ses pattes arrière.
Pattes arrière (Ext). Bonus à l’attaque +12 corps à corps, dégâts 1d6+3.
Compétences. Le lion sanguinaire bénéficie d’un bonus racial de +4 aux tests de Déplacement silencieux et de Discrétion. * Dans les épais fourrés ou les hautes herbes, le bonus aux tests de Discrétion passe à +8.