Pluie, neige, fondue et grêle
Pluie, neige, neige fondue et grêle
Le mauvais temps ralentit ou met fréquemment un terme aux voyages et rend impossible le déplacement d’un endroit à un autre. Les pluies torrentielles et le blizzard obscurcissent autant la vision qu’un brouillard épais.
Les précipitations prennent souvent la forme de pluie, mais celle-ci peut être remplacée par de la neige, de la neige fondue ou de la grêle si la température de l’air est suffisamment basse. En cas de précipitations suivies d’une chute brutale de la température (qui doit tomber en dessous de 0° C), le sol risque de geler.
Pluie : réduit la visibilité de moitié, ce qui se traduit par un malus de –4 aux tests de Détection et de Fouille. Elle a le même effet qu’un vent violent sur les flammes, les attaques à distance et les tests de Perception auditive.
Neige : tant qu’elle tombe, réduit autant la visibilité que la pluie (–4 aux jets d’attaque à distance, tests de Détection et tests de Fouille). Pour entrer dans une case couverte de neige, il faut utiliser 2 cases de déplacement. Une journée de telles précipitations laisse derrière elle une couche de neige de 1d6 x 2,5 centimètres d’épaisseur.
Lourde chute de neige : même effet que précédemment, mais entrave la visibilité au même titre que le brouillard (voir Brouillard, ci-dessous). Une journée de telles précipitations laisse derrière elle une couche de neige de 1d4 x 30 centimètres d’épaisseur. Les lourdes chutes de neige qui s’accompagnent de vents importants ou violents peuvent générer des congères de 1d4 x 5 centimètres d’épaisseur, en particulier si des objets suffisamment gros parviennent à dévier le vent (une hutte ou une tente, par exemple).
Il y a 10 % de chances que ces précipitations s’accompagnent d’éclairs (voir Orage, ci-dessous).
La neige a le même effet qu’un vent modéré sur les flammes (voir ci-dessous).
Neige fondue : a le même effet que la pluie tant qu’elle tombe (si ce n’est qu’elle a 75 % de chances de souffler les flammes protégées), et que la neige une fois au sol.
Grêle : ne réduit pas la visibilité, mais le bruit qu’elle fait en tombant rend les tests de Perception auditive plus difficiles (–4). Parfois (5 % de chances), elle est suffisamment violente pour infliger un total de 1 point de dégâts létaux à ceux qui se trouvent en dessous. Une fois au sol, elle a le même effet que la neige sur la vitesse de déplacement.