Destruction
Si le personnage utilise une arme tranchante ou contondante, il peut s’en servir pour frapper l’arme ou le bouclier de son adversaire avec une attaque au corps à corps. Le personnage doit alors suivre les étapes suivantes. (S’il désire frapper un objet autre qu’une arme ou un bouclier, voir ci-dessous.)
Étape 1 : attaque d’opportunité. Frapper l’arme ou le bouclier de l’ennemi oblige à se désintéresser de lui pendant une fraction de seconde, ce qui lui suffit pour délivrer une attaque d’opportunité. (Un personnage qui possède le don Science de la destruction ne s’expose pas à cette attaque.)
Étape 2 : jets opposés. Le personnage et sa cible jouent un jet d’attaque opposé avec leurs armes respectives. Le porteur d’une arme à deux mains bénéficie d’un bonus de +4 sur ce jet, tandis que celui d’une arme légère subit un malus de –4. Si les combattants sont de taille différente, le plus grand bénéficie d’un bonus de +4 par catégorie d’écart.
Étape 3 : conséquences. Si le personnage l’emporte, il délivre un coup violent à l’arme ou au bouclier de son adversaire. Déterminez les dégâts normalement et ôtez le nombre de points de résistance correspondant à l’objet endommagé. Voir la Table : solidité et points de résistance des armes, armures et boucliers ordinaires, pour savoir combien une arme ou un bouclier peut subir de points de dégâts avant d’être détruit.
Si la tentative de destruction échoue, le personnage n’inflige aucun dégât.
Destruction d’un objet tenu ou porté. Une tentative de destruction sur un objet porté ou tenu ne se résout pas par un jet opposé d’attaque, mais par un jet d’attaque normal contre la CA de l’objet. La CA d’un objet tenu ou porté est égale à 10 + son modificateur de taille + le modificateur de Dextérité de son porteur. Attaquer un objet tenu ou porté provoque une attaque d’opportunité au même titre qu’attaquer un objet en main. Pour arracher un objet porté par un adversaire, comme une cape ou une paire de lunettes, plutôt que de l’endommager, voir Désarmement. Il est impossible de détruire une armure portée par une autre personne.

Table : solidité et points de résistance des armes, armures et boucliers ordinaires
Arme, armure ou bouclier
Solidité
Prix
Lame légère
10
2
Lame à une main
10
5
Lame à deux mains
10
10
Arme légère à manche en métal
10
10
Arme à une main à manche en métal
10
20
Arme légère à manche en bois
5
2
Arme à une main à manche en bois
5
5
Arme à deux mains à manche en bois
5
10
Arme à projectiles
5
5
Armure
spécial2
bonus d’armure ´5
Targe
10
5
Rondache en bois
5
7
Écu en bois
5
15
Rondache en acier
10
10
Écu en acier
10
20
Pavois
5
20
1 Le total de points de résistance indiqué correspond à un objet de taille M. Il est divisé par 2 pour chaque catégorie de taille inférieure à M et multiplié par 2 pour chaque catégorie de taille supérieure à M.
2 Dépend de la matière utilisée.