Absorption
Absorption. Le sceptre d’absorption agit comme un aimant, si ce n’est que ce sont les sorts et les pouvoirs magiques qu’il attire à lui. L’effet absorbé doit être un effet à cible unique ou un rayon prenant pour cible le possesseur du sceptre ou son équipement. Dans ce cas, le sceptre annule l’attaque et stocke son potentiel magique, jusqu’à ce que le personnage décide de la libérer sous la forme de sorts qu’il est capable de lancer. L’absorption ne nécessite aucune action pour peu que l’aventurier ait le sceptre en main. Ce dernier indique instantanément à son possesseur le niveau des sorts qu’il absorbe.
Il est souhaitable de comptabiliser les niveaux de sort absorbés et dépensés. Le personnage peut se servir de l’énergie absorbée pour jeter les sorts qu’il a préparés, sans que ceux-ci disparaissent de sa mémoire (il pourra donc les lancer normalement par la suite). Les seules restrictions à cette règle sont que les sorts jetés de la sorte ne doivent pas dépasser la quantité d’énergie contenue dans le sceptre, que l’aventurier doit tenir le sceptre en main au moment de l’incantation et qu’il doit posséder les composantes matérielles exigées par le sort. Dans le cas d’un barde ou d’un ensorceleur, qui n’a pas besoin de préparer ses sorts à l’avance, le personnage peut se servir du sceptre pour lancer n’importe quel sort qu’il connaît.
Le sceptre d’absorption ne peut absorber qu’un maximum de 50 niveaux de sort, et c’est l’énergie accumulée de la sorte qui détermine les sorts qu’il permet de libérer (cette limite est donc la même que la précédente, à savoir 50 niveaux de sort). Il ne peut pas être rechargé. Le personnage sait à tout moment combien le sceptre peut absorber de niveaux de sort et quelle énergie magique il a emmagasiné.
Pour déterminer la puissance d’un sceptre découvert au hasard d’une aventure, jetez 1d100 et divisez le résultat par deux, en arrondissant à l’entier inférieur, afin d’obtenir le nombre de niveaux de sort qu’il peut encore absorber. Cela fait, jouez de nouveau 1d100. Sur un résultat de 71–100, la moitié des niveaux de sort absorbés sont encore présents à l’intérieur du sceptre ; sinon, ils ont été utilisés par un propriétaire précédent. Par exemple, si le premier jet de dé indique que le sceptre peut encore absorber 34 niveaux de sort, cela signifie qu’il en a déjà absorbé 16. Il y a donc 30% de chances pour que 8 niveaux de sort soient toujours utilisables. Sur un résultat de 01–30, toute l’énergie stockée a été dépensée.
Abjuration puissante ; NLS 15 ; Création de sceptres magiques, renvoi des sorts ; Prix 50 000 po.