Séquestration
Séquestration
Invocation (convocation)
Niveau : Ens/Mag 8
Composantes : V, G, M, (F) (voir description)
Temps d’incantation : 1 action simple ou voir description
Portée : courte (7,50 m + 1,50 m/2 niveaux)
Cible : 1 créature
Durée : permanente (voir description)
Jet de sauvegarde : voir description
Résistance à la magie : oui (voir description)

Séquestration enferme l’énergie vitale de la cible (et son corps) dans une pierre précieuse.
La gemme retient son prisonnier indéfiniment, à moins qu’elle ne soit brisée, auquel cas la victime se matérialise de nouveau. Si la créature enfermée est une puissante entité d’un autre plan (ou un personnage de haut niveau emprisonné dans un plan autre que le sien), l’individu qui la libère en détruisant la gemme peut la forcer à lui rendre un service. Si cette demande n’est pas faite immédiatement, l’ancien détenu est libre d’agir comme il l’entend.
Le sort peut être déclenché de deux façons, au choix :
Incantation. La première méthode consiste à lancer séquestration comme n’importe quel autre sort, en récitant normalement l’incantation (action simple). La cible a alors droit à un jet de Volonté et sa résistance à la magie peut également lui permettre d’échapper à l’attaque. Si le nom de la créature est prononcé lors de l’incantation, sa résistance à la magie ne la protège plus et le DD du jet de sauvegarde augmente de +2. Si la cible résiste, la gemme vole en éclats.
Déclenchement différé. La seconde méthode est bien plus insidieuse, car elle implique de faire accepter à la cible un objet sur lequel est inscrit le dernier mot de l’incantation. C’est au moment du contact entre la créature et l’objet que le sort se déclenche. Le nom de la créature et le mot de commande doivent tous deux être gravés sur la gemme lorsque celle-ci est enchantée. Il est possible de lancer un sort d’attirance sur l’objet déclencheur pour inciter la victime à le prendre. Dès que cette dernière commet l’erreur de s’en saisir, son énergie vitale est immédiatement aspirée dans la pierre précieuse, sans jet de sauvegarde ou de résistance à la magie.
Composante matérielle : avant de pouvoir lancer ce sort, il faut commencer par se procurer une gemme valant au moins 1 000 po par niveau ou dé de vie de la cible (il faut donc un joyau de 10 000 po ou plus pour enfermer un monstre à 10 DV). Si la pierre précieuse n’est pas assez chère, elle éclate automatiquement quand on tente de jeter le sort. (Il est impossible de savoir quel est le niveau de la cible, car il s’agit là d’un concept abstrait. À force de recherches, le mage peut toutefois découvrir la valeur de la gemme nécessaire, ce qui revient au même. Rappelez-vous toutefois que cette valeur peut augmenter si la cible change de niveau.)
Focaliseur (uniquement en cas de déclenchement différé) : si la seconde méthode est utilisée, le mage doit également préparer l’objet de son choix comme indiqué ci-dessus.