Rouille
Rouille
Transmutation
Niveau : Dru 4
Composantes : V, G, FD
Temps d’incantation : 1 action simple
Portée : contact
Cible : 1 objet ferreux non magique (ou une partie seulement, jusqu’à 90 centimètres du point de contact) ou 1 créature ferreuse
Durée : voir description
Jet de sauvegarde : aucun
Résistance à la magie : non

Le personnage acquiert le pouvoir de faire rouiller le métal d’un simple contact. Tout métal ferreux (fer ou alliage à base de fer) qu’il touche est instantanément oxydé : il perd son tranchant, se troue en divers endroits et devient inutile. Si l’objet touché est particulièrement grand (par exemple une porte ou un mur de fer), le sort l’affecte seulement jusqu’à 90 centimètres du point de contact (tout le volume compris à moins d’un mètre de la main du druide est détruit). Les métaux magiques sont immunisés contre rouille.
Ce sort peut être utilisé au combat. Pour qu’il prenne effet, il suffit de réussir une attaque de contact au corps à corps contre la créature choisie. Dans ce cas, rouille ôte automatiquement à la cible 1d6 points de CA dus à son armure métallique (jusqu’à la limite du nombre de points fournis par l’armure). Par exemple, un harnois (+8 à la CA) ne fournira plus qu’un bonus allant de +2 à +7, selon le résultat du jet de dé.
Il est plus difficile d’affecter l’arme utilisée par un ennemi. Le druide doit réussir une attaque de contact au corps à corps contre l’arme. S’il touche, l’arme est instantanément détruite.
Note. Le fait de frapper l’arme de l’adversaire offre automatiquement une attaque d’opportunité à ce dernier. C’est le lanceur de sorts qui doit toucher l’arme, et non l’inverse.
Rouille inflige 3d6 points de dégâts, +1 par niveau de lanceur de sorts du druide (jusqu’à un maximum de +15), aux créatures ferreuses. Cette version du sort dure 1 round par niveau et le personnage peut tenter une attaque de contact au corps à corps par round.