Pyrotechnie
Pyrotechnie
Transmutation
Niveau : Bard 2, Ens/Mag 2
Composantes : V, G, M
Temps d’incantation : 1 action simple
Portée : longue (120 m + 12 m/niveau)
Cible : 1 source de feu (cube de 6 m d’arête maximum)
Durée : 1d4+1 rounds, ou 1d4+1 rounds après que les créatures ont quitté le nuage de fumée (voir description)
Jet de sauvegarde : Volonté, annule ou Vigueur, annule (voir description)
Résistance à la magie : oui ou non (voir description)

Selon la version choisie, pyrotechnie transforme un feu en feu d’artifice aveuglant ou en nuage de fumée épaisse et étouffante.
Feu d’artifice. Cette version prend la forme d’un bref bouquet de lueurs éblouissantes et colorées. Il aveugle les créatures situées à 36 mètres ou moins pendant 1d4+1 rounds si elles ratent un jet de Volonté. Seuls les individus ayant le feu en ligne de mire peuvent être affectés et un test de résistance à la magie réussi permet d’éviter cette cécité temporaire.
Nuage de fumée. D’épaisses volutes de fumée s’élèvent du point d’origine du sort et forment un nuage opaque s’étendant à 6 mètres à la ronde. Il persiste pendant 1 round par niveau du personnage. Il est impossible de voir à l’intérieur, même à l’aide de vision dans le noir. Toutes les créatures prises dans le nuage voient leur valeur de Force et de Dextérité réduites de –4 chacune si elles ratent un jet de Vigueur. Cet effet se prolonge pendant 1d4+1 rounds après que le nuage se dissipe ou que les créatures en sortent. La résistance à la magie ne protège pas contre cette version du sort.
Composante matérielle : une source de feu, qui s’éteint automatiquement. Un foyer dépassant la zone d’effet du sort (6 mètres de côté) n’est que partiellement soufflé. Les feux magiques ne sont pas éteints, mais une créature à base de feu (par exemple un élémentaire du Feu) utilisé comme source d’énergie pour pyrotechnie perd 1 point de vie par niveau de lanceur de sorts.